2019 : toute une aventure!

Quand je repense à l’année dernière, deux choses me viennent spontanément à l’esprit. La première est que 2019 semble avoir passé en coup de vent. La seconde est que, durant l’année, les revues et les prévisions que j’ai lues concernant le marché portaient sur les menaces et les obstacles. Pourtant, malgré ces sinistres avertissements, le marché boursier a poursuivi sa progression et les principaux indices boursiers nord-américains ont même atteint des sommets inégalés en décembre.

À ce moment-ci de l’année, nous nous interrogeons souvent sur le lien qui existe entre les événements passés et les prévisions. Les tensions commerciales et l’incertitude géopolitique ont assurément été importantes tout au long de 2019, et nous nous attendons à ce que cela se poursuive en 2020. Le différend commercial qui a cours entre les deux plus grandes économies du monde a causé une volatilité considérable sur l’ensemble des marchés boursiers et a fortement joué sur la confiance des entreprises à l’échelle mondiale, car les décideurs ont constaté qu’ils avaient peu de marge de manœuvre à l’égard des politiques monétaires ou budgétaires. Cette situation, conjuguée à l’agitation civile observée à Hong Kong, au Chili et en Inde ainsi qu’à la procédure de destitution du président des États-Unis par la Chambre des représentants, majoritairement démocrate, nous porte à croire que l’année 2020 ne sera qu’une reprise de 2019.

Les marchés boursiers en général ont atteint de nouveaux sommets, mais la croissance économique n’a pas été universelle. Au moment d’écrire ces lignes, l’économie allemande est au bord de la récession, ce qui est préoccupant puisqu’il s’agit du principal moteur de la croissance en Europe. De plus, Bloomberg a annoncé une autre statistique troublante la semaine dernière selon laquelle environ 75 000 emplois seraient supprimés dans le secteur bancaire en 2020, principalement en Europe. Cela aura certainement une incidence sur la croissance du produit intérieur brut dans l’ensemble de ces économies cette année. Toutefois, à ce stade-ci, il est impossible de prédire l’ampleur de cette incidence sur les marchés boursiers en 2020. C’est pourquoi nous croyons fermement en une gestion active et en une répartition prudente entre les régions et les catégories d’actif puisque ce sont les éléments qui contribuent le plus au rendement en période de volatilité des marchés.*

Au chapitre des prêts, les banques centrales ont, dans la mesure du possible, poursuivi l’assouplissement des politiques monétaires en 2019 afin de soutenir la croissance mesurée dans certaines économies clés. Nous pensons que cette tendance se poursuivra en 2020 et qu’elle fortifiera les dépenses de consommation et les biens immobiliers de sorte à éviter toute récession à court terme. Bien que les perspectives économiques soient globalement inférieures à celles des années précédentes, nous pensons que les marchés progresseront en 2020.

La fin de l’année est un moment propice à la réflexion; c’est aussi le moment de veiller à ce que vos objectifs et réalisations de la dernière année correspondent à vos plans pour 2020. Je vous souhaite, à vous ainsi qu’à vos proches, une bonne et heureuse année.

*La diversification/l’allocation d’actifs ne garantit pas un profit ni une protection contre les pertes sur aucun marché.
Le présent commentaire est fourni à titre informatif seulement et ne vise aucunement à recommander un titre ou un secteur. Les opinions exprimées sont celles de Gestion privée Manuvie à la date de rédaction du document et elles sont sujettes à changement. Les renseignements fournis dans le présent document, y compris les énoncés concernant les tendances des marchés des capitaux, sont fondés sur la conjoncture, qui évolue au fil du temps. Ces renseignements peuvent changer à la suite d’événements ultérieurs touchant les marchés ou pour d’autres motifs. Le présent document ne constitue ni une offre ni une invitation à quiconque de la part de Gestion privée Manuvie, au sujet de l’achat ou de la vente d’un titre. Les rendements passés ne constituent pas une indication des résultats futurs. Bien que les renseignements et analyses présentés dans le présent document aient été compilés ou formulés à l’aide de sources jugées fiables, Gestion d’actifs Manuvie ne donne aucune garantie quant à leur précision, à leur exactitude, à leur utilité ou à leur exhaustivité, et n’accepte aucune responsabilité pour toute perte découlant de l’utilisation du présent document ou des renseignements et analyses qu’il contient. Ni Gestion privée Manuvie, ni ses sociétés affiliées, ni leurs administrateurs, dirigeants et employés n’assument la responsabilité des pertes ou dommages directs ou indirects éventuels, ni de quelque autre conséquence que pourrait subir quiconque ayant agi sur la foi des renseignements du présent document. Veuillez noter que ce document ne peut être partiellement ni totalement reproduit. Gestion privée Manuvie est une division de Gestion de placements Manuvie limitée et de Distribution Gestion de placements Manuvie inc. Les services de placement sont offerts par Gestion de placements Manuvie limitée et/ou par Distribution Gestion de placements Manuvie inc. Les services et les produits bancaires sont offerts par la Banque Manuvie du Canada. Les services de gestion de patrimoine et de planification successorale sont offerts par La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers. Manuvie, Manuvie & M stylisé, le M stylisé et Gestion privée Manuvie sont des marques de commerce de La Compagnie d’Assurance-Vie Manufacturers et sont utilisés par elle, ainsi que par ses sociétés affiliées sous licence.

Glen Brown

Glen Brown, 

VP, Directeur général et chef, Gestion privée Manuvie

Gestion privée Manuvie

Read bio